25.2 C
Yaoundé
vendredi, 18 juin 2021

Weekend actif sur le front de Boko Haram au Cameroun

Lisez aussi

William BAYIHA
William BAYIHA
Journaliste engagé. Consultant en stratégie éditoriale et marketing.

L’armée camerounaise poursuit ses manœuvres de harcèlement contre les djihadistes de Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord.

Elle a mis la main sur trois éléments présumés du groupe insurrectionnel (la photo est floutée) lors d’une contre-offensive à Tallakatchi et à Mozogo dans le département du Mayo Sava, selon des informations du journal L’Œil du Sahel sur Twitter samedi.

La justice doit à présent décider du sort de ces trois personnes.

La capture des combattants ne signifie pas que l’intensité de la lutte contre Boko Haram au Cameroun a baissé.

Il n’en est rien.

Les insurgés ont attaqué le village de Godjimdele toujours dans le Mayo Sava dans la nuit de samedi à dimanche e. L’attaque a fait deux morts.

Des djihadistes actifs

Dans la même veine, les islamistes ont fait 11 blessés parmi les soldats stationnés dans la localité de Soueram dans les alentours du Lac Tchad dans la nuit de vendredi.

Des sources indiquent que Boko Haram au Cameroun est bien plus actifque dans les pays de la sous-région, y compris le Nigeria.

Malgré tout le groupe insurrectionnel continue à semer la terreur de part et d’autre de la frontière.

Au moins quatre militaires nigérians sont décédés lors d’une attaque à Monguno. L’information a été confirmée dimanche par le sénateur Ali Ndume.

- Publicité -spot_img

Derniers articles

- Publicité -spot_img