20.3 C
Yaoundé
jeudi, 5 août 2021

Les tortionnaires de Ndu aux arrêts

Lisez aussi

Les militaires, gendarmes et policiers filmés en train de passer à tabac un citoyen dans l’arrondissement de Ndu, dans le Nord-ouest ont été interpellés, a-t-on appris dans un communiqué du chef de la Division de la communication du ministère de la Défense signé lundi.

Dans une vidéo amateure très vite devenue virale, ces soldats se sont mis en scène extorquant des renseignements à un citoyen soupçonné d’être à mesure de révéler la cachette des combattants armés.

Corps aspergé d’eau, coups de machettes, menaces… l’infortuné a passé un sale quart d’heure.

Le communiqué qui qualifie ces actes d’«inacceptables» détaille que la joyeuse bande d’apprentis tortionnaires était constituée de deux gendarmes, deux militaires et de deux policiers.

À la suite du sous-préfet de l’arrondissement de Ndu, le ministère de la Défense rejette des actes contraires aux droits de l’homme, aux règles d’engagement et aux principes cardinaux des Forces de défense et de sécurité camerounaise.

Un an après les évènements de Ngarbuh, le haut commandement de l’armée camerounaise envoie un message à ses éléments : les auteurs de telles violations devront faire face à la justice.

- Publicité -spot_img

Derniers articles

- Publicité -spot_img