25.2 C
Yaoundé
vendredi, 18 juin 2021

Les leaders sécessionnistes font les yeux doux à l’Américain Joe Biden

Les responsables du mouvement insurrectionnel en cours dans les régions du NoSo multiplient les appels à la nouvelle administration américaine sur la question anglophone au Cameroun.

Lisez aussi

Ils ne juraient pourtant que par l’administration Trump et semblaient avoir trouvé en son secrétaire d’État aux affaires africaine Tibor Nagy un allié à Washington.

Mais ça, c’était avant.

Un seul point dans leur nouvel agenda : obtenir l’aide des USA pour parvenir à l’indépendance de la République fantasmée de l’Ambazonie.

Sur Twitter, ils rappellent la résolution 684 du sénat américain qui met le gouvernement camerounais et les séparatistes sur un pied d’égalité dans la recherche du dialogue.

48 heures après la prestation de serment du couple Biden-Harris, très peu de détails sur la politique étrangère des États-Unis en Afrique sont jusqu’ici connus.

- Publicité -spot_img

Derniers articles

- Publicité -spot_img