24.2 C
Yaoundé
vendredi, 18 juin 2021

Le maréchal Idriss Deby est mort au front

Lisez aussi

William BAYIHA
William BAYIHA
Journaliste engagé. Consultant en stratégie éditoriale et marketing.

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord, a annoncé le porte-parole sur la télévision d’Etat. Il dirigeait le pays depuis trente ans.

Le président tchadien est mort. Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis trente ans, est décédé, mardi 20 avril, des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord, a annoncé le porte-parole sur la télévision d’État.

«Le président de la république, chef de l’État, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad», a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad.

Le défunt président sera remplacé par un conseil militaire dirigé par son fils, Ahamat Kaka, désigné chef d’État par intérim, a annoncé l’armée.

Idriss Deby était l’un des chefs d’État les plus engagés dans la lutte contre le djihadisme dans le Sahel.

Son décès pose des questions sur la capacité des forces du G5 Sahel à lui survivre.

Sur le plan national, le régime que reprend le fils du président défunt doit au plus vite trouver des solutions pour faire face à la rébellion.

- Publicité -spot_img

Derniers articles

- Publicité -spot_img