21.7 C
Yaoundé
jeudi, 23 septembre 2021

L’armée continue de «neutraliser» les Ambaboys

Lisez aussi

Quatre hommes du «Général Tiger», chef de guerre sécessionniste, ont été tués ce 23 janvier, lors d’une opération de gendarmerie.

Plusieurs munitions (M21 S et FAL) ont été récupérées.

L’information a été confirmée dans un communiqué du ministère de la Défense (MinDef).

Des sources proches du mouvement irrédentiste laissent entendre que les forces de défense s’en seraient prises à des civils désarmés.

Une accusation que rejette le MinDef.

De sources officielles, il s’est agi d’« individus armés surpris en pleine consommation de stupéfiants ».

L’opération qui a eu lieu à Meta Quarter, dans le 2e arrondissement de Bamenda, département de la Mezam, région du Nord-ouest avait pour objectif d’interpeller ce groupe d’individus soupçonnés de vouloir lancer une attaque sur un poste de police dans la capitale régionale.

- Publicité -spot_img

Derniers articles

- Publicité -spot_img