27.8 C
Yaoundé
dimanche, 24 octobre 2021

La guerre des images se poursuit au NoSo

Lisez aussi

Le sous-préfet de l’arrondissement de Ndu, département de la Donga Mantum, région du Nord-ouest est amer après la publication d’une vidéo devenue virale d’un individu passé à tabac par des militaires afin d’obtenir des renseignements sur des insurgés.

Dans un message radio-fax aux hiérarchies militaire, de la gendarmerie et de la police locales, Adamu Shuaibu Ibrahim dénonce des «images inhumaines de torture » et s’émeut de l’« audace [des éléments impliqués] à filmer et à diffuser] cette vidéo sur les réseaux sociaux».

Un élément comme celui de Ndu est une épine dans le pied des FDS en première ligne dans la lutte contre l’irrendentisme et la consolidation de l’État de droit sur les théâtres d’opérations.

Le sous-préfet laisse entendre que de tels actes – et leur publicité – sont un pas en arrière alors que la célébration de la Fête de la jeunesse le 11 février a été un succès dans sa circonscription administrative.

- Publicité -spot_img

Derniers articles

- Publicité -spot_img