25.2 C
Yaoundé
vendredi, 18 juin 2021

Formation en forêt et en ville pour des militaires d’Afrique centrale au Gabon

Lisez aussi

William BAYIHA
William BAYIHA
Journaliste engagé. Consultant en stratégie éditoriale et marketing.

59 militaires camerounais ont récemment participé à un exercice au camp de Gaulle de Libreville, informe l’ambassade de France au Cameroun.

Si les détails de l’exercice reste attendus, on sait que les soldats impliqués dans cet entraînement ont fait face à différents scénarios.

Deux d’entre eux les ont conduits dans des contextes particulièrement différents sur terre – en forêt et en ville.

La formation s’est déroulée sous la houlette des Éléments français au Gabon (EFG), une force de 400 hommes basés dans la capitale gabonaise.

L’une des missions des EFG est de compléter la formation des pays partenaires sur des questions aussi diverses que la lutte contre le terrorisme, la protection des frontières, la sécurité maritime, le maintien de la paix ou le renseignement.

Les pays concernés par cette coopération sont tous des États d’Afrique centrale.

Outre le Gabon, on y forme régulièrement des soldats originaires d’Angola, du Burundi, du Cameroun, du Congo, de la Guine de équatoriale, de la République du Congo Brazzaville, du Tchad, de Sao Tomé et Principe ainsi que du Rwanda.

- Publicité -spot_img

Derniers articles

- Publicité -spot_img