20.3 C
Yaoundé
mercredi, 4 août 2021

Boko Haram pourrait imploser avec la mort d’Abubakar Shekau

Lisez aussi

William BAYIHA
William BAYIHA
Journaliste engagé. Consultant en stratégie éditoriale et marketing.

Bakura Modu, le nouveau patron présumé du groupe islamiste, a confirmé la mort du chef historique de la nébuleuse islamique. 

Abubakar Shekau a sans doute été l’homme le plus tué par la rumeur ces dernières années. Cette fois-ci, la rumeur a été confirmée par ses fidèles. L’homme qui animait l’insurrection islamiste au Nigeria depuis 2011 n’est plus. 

Et Shekau n’a pas été tué par l’armée nigériane, mais bien dans des combats avec un groupe rival. Dans tous les cas, c’est la version que défend Bakura Modu alias Shahaba. 

Dans une vidéo envoyée à l’Agence France Presse, il menace « Abu Musab Al-Barnawi, cet agresseur pervers » et promet de le venger.

À noter que Abu Musab Al-Barnawi est le chef de l’État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP). L’organisation a fait scission du Boko Haram originel en 2016 avec un agenda au moins aussi meurtrier pour les populations locales et pour l’armée nigériane. Le facteur nouveau a été la rivalité féroce entre les deux factions.

LIRE AUSSI Affrontements entre l’armée et Boko Haram dans l’État de Borno

C’est d’ailleurs l’ISWAP qui a, la première, confirmée la mort de Shekau alors que la rumeur enflammait les milieux militaires et médiatiques.

Shekau, kamikaze

En l’état actuel des informations communément acceptées, il apparaît que la mort d’Abubakar Shekau est intervenue au mois de mai 2021. Il se serait fait exploser dans la forêt de Sambisa.

Le décès du chef de Boko Haram peut donner un espoir aux gouvernements du Bassin du Lac Tchad. Dans un monde pur et parfait, les deux groupes djihadistes vont désormais être davantage occupés à se neutraliser.

Les experts de l’insurrection dans la région sont très réservés sur l’avenir du djihad en provenance du nord-est du Nigeria. D’abord, les retournements de situation sur le personnage d’A. Shekau ne sont jamais à exclure. 

Ensuite, il est important de toujours se rappeler que Boko Haram a pris l’ampleur qu’on lui connaît après la mort de Mohammed Yusuf, son fondateur. C’était en 2009 justement.

- Publicité -spot_img

Derniers articles

- Publicité -spot_img